Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

09novembre1989lejourdapres-net.over-blog.com

09novembre1989lejourdapres-net.over-blog.com

La chute du Mur de Berlin, a été un événement politique considérable, elle est aussi un bouleversement économique comme il ne s'en produit qu'un ou deux par siècles, comparable, dans son ampleur et ses conséquences, à une guerre mondiale. Du jour au lendemain ou presque, le "contre-capitalisme" est démantelé, laissant le champ libre à une économie de marché planétaire. Dès l'effondrement du rempart de béton de la RDA, c'est la ruée de l'Ouest : les entreprises multinationales occidentales se précipitent sur les nouveaux territoires conquis , pour y vendre leur produits, les fabriquer ou acheter des matières premières. Le marché et la "démocratie" annexent l'Est d'un même pas . Le rapport de force entre le capital et le travail s'inverse. Avant novembre 1989, les travailleurs profitaient indirectement de la crainte du communisme - pour limiter les risques de révolution, les entreprises et les Etats consentaient des augmentations de salaires régulières et des droits sociaux étendus. Tout d'un coup, cette crainte disparaît. Pire, les non qualifiés occidentaux sont mis en concurrence avec les non qualifiés slovaques ou chinois, cinquante fois moins bien payés. Et c'est au contraire le détenteur de capital qui profite d'un monde ouvert, dans lequel il peut faire circuler son argent comme bon lui semble pour profiter des opportunités de rendement ou de taxation favorables. La chute du Mur a signé la victoire du rentier.


Menlo Park d'où la secte Facebook nous censure

Publié le 29 Avril 2018, 15:14pm

Suites à de curieuses visites provenant de Menlo Park USA,sur notre blog,

nous avions l'obligation d'en apprendre plus .

Pas si étonnant de voir que c'est là où se situe le QG de Facebook.

 

Capture d'écran du lien de notre géo-compteur qui a enregistré les visites de Facebook en provenance de Menlo Park.
Capture d'écran du lien de notre géo-compteur qui a enregistré les visites de Facebook en provenance de Menlo Park.
Pas étonnant non plus de découvrir la façon de faire de cette entreprise qui fonctionne il faut bien le dire comme une secte .
Le campus de Facebook à Menlo Park, en Californie. Avec ses 92.000 mètres carrés,  dans un esprit « village » 
Les bâtiments de Facebook à Menlo Park.
9.400 employés de Facebook travaillent à Menlo Park.
Un village où l’on vit Facebook, où l’on dort Facebook,où l’on mange Facebook.
Une secte qui ne dit pas son nom en réalité .
Jugez en vous même ,les photos de Menlo Park ,l'emplacement de Facebook parlent d'elles mêmes.
Le mur de Facebook..Les administrateurs de Facebook peuvent s'y exprimer en interne seulement...
Au fil de nos découvertes,un sentiment de malaise s'installe.
Ce "lieu de vie" où sont concentrés les employés de Facebook nous rappelle une description dans un livre, celui d 'Aldous Huxley ,
Le Meilleur des monde.
"Le Meilleur des monde" imagine: "une civilisation future jusque dans ses rouages les plus surprenants : un État Mondial, parfaitement hiérarchisé, ayant cantonné les  humains  dans des réserves. Les castes inférieures, elles, sont conditionnées pour se satisfaire pleinement de leur sort...
 « Le Meilleur des monde» décrit ce que serait la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves « auraient l’amour de leur servitude »...
Des employés de Facebook incités à se distraire sur place afin de rester disponible pour leur employeur.
« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente.  Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes  innées.
Un espace de restauration, à la décoration « Bleu Facebook »
 
On poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations primaires, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la connaissance, que l’information destinée au grand public soit filtrée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie.
Un espace de détente du "village" Facebook le temps d’un déjeuner...
Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, par la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser.
Une salle de jeux dans le village de Facebook (dotée de bornes d’arcade)
 En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté.
Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur. 
Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. 
Zuckerberg reçoit son ami John Kerry à Menlo Park.Facebook CEO Mark Zuckerberg gives U.S. Secretary of State John Kerry a tour of Facebook's new headquarters in Menlo Park, California, on June 23, 2016. Earlier, Secretary Kerry delivered remarks at the Opening Plenary of the 2016 Global Entrepreneurship Summit and toured the Innovation Marketplace on the campus of Stanford University. [State Department photo/ Public Domain]
Extrait du Meilleur des monde d’Aldous Huxley (1932).
 Le meilleur des mondes est possible. Aujourd'hui, il nous paraît même "familier"...

Témoignages d'employés de Facebook:

 

Du manque de professionnalisme (il est courant de se retrouver à faire la lessive de son boss) à l'attitude suffisante de Mark Zuckerberg, 
"Six semaines par an, je dois être disponible 24h/24."
Lorsqu'ils sont d'astreinte, les ingénieurs sont responsables du maintien et du bon fonctionnement des services quoi qu'il arrive. "Pendant ces semaines-là, je ne quitte jamais la ville le week-end, je fais en sorte de ne pas trop boire aux soirées où je me rends et le plus important, j'emmène partout avec moi un portable chargé sur lequel je peux être joint 24h/24 et auquel je dois répondre immédiatement, au point de laisser la sonnerie active même lorsque je dors." - Keith Adams, ingénieur chez Facebook.
"La barrière entre travail et vie privée n'existe pas."
"Dans la plupart des entreprises, on érige naturellement un mur entre notre personnalité au travail et notre mode de vie personnel, ce qui crée une ambiance de travail professionnelle," déclare un ingénieur de Facebook qui a choisi de rester anonyme sur Quora. Étant donné que la culture d'entreprise encourage implicitement les employés à "rester eux-mêmes" au travail, le "professionnalisme" qu'on retrouve dans d'autres entreprises est absent chez Facebook, souligne l'ingénieur.
"Il n'existe pas d'infrastructure véritablement fonctionnelle."
"Il s'agit probablement de ma pire expérience professionnelle jusqu'à aujourd'hui."
"En tant qu'intérimaire et remplaçant une employée en congé maternité, on m'a temporairement affecté à un poste d'administrateur sans me guider ou m'aider, et mes supérieurs étaient les deux pires leaders qu'il m'a jamais été donné de rencontrer," raconte un ex-employé anonyme.
"On m'a demandé d'exécuter des tâches tout à fait inappropriées."
Un ex-employé anonyme confesse : "L'équipe me traitait comme un moins-que-rien. On m'a demandé de faire des choses complètement inappropriées (par exemple, trier le linge sale du manager, y compris les sous-vêtements sales de sa femme)."
"Les instructions n'étaient pas claires, il fallait tout deviner par soi-même, j'étais clairement voué à l'échec."
Un ancien employé déclare qu'après avoir été soumis à un rigoureux plan de rendement individuel sur 10 jours, son équipe n'a même pas pris la peine de lui proposer un feedback. "J'ai immédiatement démissionné."
"Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg se croient supérieurs à leurs employés."
"Oubliez la nourriture et les boissons gratuites, les conditions de travail sont lamentables."
"Quand on évolue dans des pièces gigantesques remplies de rangées interminables de tables de pique-nique et que les employés sont obligés de s'asseoir épaule contre épaule avec seulement 15 centimètres de séparation et zéro vie privée, je suis désolé mais... On se croirait dans un parc à bestiaux, ce n'est pas digne d'employés talentueux .
"Le ton employé par les salariés est dénigrant et suffisant."
Un ex-employé se souvient que ses collègues étaient loin d'être de bonne compagnie. "Le ton qu'ils employaient était dénigrant et suffisant", écrit-il. "Je les trouvais snob, sectaires et honnêtement, plutôt malpolis."

Extrait de :

https://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/inconvenients-travailler-facebook.shtml

 

Le scandale de la revente des données personnelles n'est pas là le seul scandale,une entreprise qui fonctionne comme une secte,et qui impose ses méthodes aux utilisateurs , dans le monde entier...Cherchez l'erreur.

 

Après avoir censuré notre page 09 Novembre 1989 le jour d’après,qui compte plus de 4800 mentions « j’aime »,Facebook rend donc visite à la page web, notre blog qui  de manière générale dénonce  la pensée unique actuelle .

La page compte plus de 4800 mentions "j'aime".
Suspendue Mercredi 25 avril 2018 sans autre raison que la censure.
Facebook doit se mettre immédiatement en conformité  avec la constitution française.
En droit français, la liberté d'expression est formulée aux termes de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (DDHC) de 1789 et a donc valeur constitutionnelle, c'est-à-dire que les lois doivent respecter cette liberté.

"Ils ont essayé de nous enterrer,ils ne savent pas que nous sommes des graines".

Proverbe Mexicain.

Edward Snowden : Facebook est une société de surveillance déguisée en réseau social

Edward Snowden a lancé deux tweets  pour critiquer Facebook, et a prétendu que les entreprises de médias sociaux étaient simplement des “entreprises de surveillance” qui se sont engagées dans une “tromperie réussie”

Dans son livre de 2014 : When Google Met WikiLeaks, Julian Assange décrit la relation étroite de Google avec la NSA et le Pentagone.A peu près à la même époque, Google s’impliquait dans un programme connu sous le nom de “Enduring Security Framework” (ESF), qui impliquait le partage d’informations entre les sociétés de technologie de la Silicon Valley et les agences affiliées au Pentagone. 

https://www.anguillesousroche.com/facebook/edward-snowden-facebook-est-une-societe-de-surveillance-deguisee-en-reseau-social/

Meaux : une avocate attaque Facebook France en justice pour atteinte à la liberté d'expression

http://www.europe1.fr/societe/meaux-une-avocate-attaque-facebook-france-en-justice-pour-atteinte-a-la-liberte-dexpression-3609590

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents